Covid 19 : bientôt la fin des machines à café en entreprise ?

Avec la crise de la Covid 19, aucun secteur de l’économie n’a été épargné. Les entreprises les plus fragiles ont fait rapidement faillite et les autres font de leur mieux pour résister. Dans le lot, il y a les entreprises de distribution automatique de café dont l’activité est intimement liée à ces mêmes entreprises qui se portent mal. Il est donc légitime de se poser des questions sur l’avenir des machines café en entreprise, notamment la Melitta, cette machine à café automatique, qui, après plusieurs recherches sur internet, s’est révélé être le meilleur modèle. C’est d’ailleurs le seul modèle que nous avons vraiment apprécié.

Entreprise fermee covid19
Les entreprises sont fermées du à la pandémie

Les machines à café : des victimes du Covid 19

Les machines à café font depuis longtemps partie de la vie en entreprise, mais la crise du Covid 19 risque tout remettre tout en question. L’exemple le plus marquant est celui de la start-up Javry. Affiliée à des centaines d’entreprises qu’elle approvisionnait en café, Javry prévoyait une hausse de son chiffre d’affaires comme c’est le cas toutes les années depuis sa création. C’était sans compter sur le Covid 19 qui, non content de ralentir l’activité de la start-up lui a presque fait toucher le fond.

L’industrie des machines à café pour entreprise s’apprête être touchée de deux différentes manières. Pour rappel, de nombreuses entreprises ont connu une chute imprévisible et ont été obligées de faire des ajustements pour ne pas sombrer définitivement. Il s’agit notamment de mesurer visant à réduire un certain nombre de dépenses. Il est inévitable que le café en fasse partie et c’est un véritable problème pour toutes les entreprises dont l’activité concerne la consommation de cette boisson entreprise.

Ce qui arrive à Javry illustre parfaitement l’état dans lequel se retrouve cette industrie. De plus, il n’y a pas la baisse du budget prévu par les entreprises pour le café qui est à redouter. Sur long terme, une autre menace plane sur ce secteur.

Machines automatiques
Profitez d’une machine à café Melitta en entreprise

La Navsa annonce la couleur des événements

Les professionnels de la distribution du café en entreprises partagent désormais les mêmes craintes, celles de voir disparaître totalement les machines à café des sociétés. Le déconfinement implique un retour en entreprises des employés. Cependant, la pandémie étant d’actualité, il va falloir plus que jamais observer rigoureusement les mesures sanitaires instaurées par le gouvernement. Cela implique le respect des gestes barrières et l’interdiction de tout geste ou activité pouvant véhiculer le virus.

Parmi toutes les restrictions possibles, celle que la Fédération nationale de la distribution automatique alimentaire craint le plus est bien entendu l’interdiction des machines à café, notamment la machine à café Automatique Melitta. Il faut peut-être prévoir cette éventualité, mais elle sera un véritable coup dur pour la Navsa. Une telle mesure mettrait en péril la structure et ces 55 000 salariés français.

D’ailleurs, la Fédération a déjà pris les devants en rassurant l’opinion publique de la prise en charge de tous les distributeurs automatiques. Elle a également fait savoir qu’elle ne voit pas d’un bon œil la fermeture de ces distributeurs.

Le confinement a entraîné une baisse historique de l’activité des entreprises liées à la fédération. De plus, les commandes se sont faites rares, ce qui a inévitablement engendré une certaine remise en question. Il n’y a pas que les gestionnaires de distributeurs automatiques qui sont visés. Toute la chaîne est touchée, y compris les services d’emballages, les fabricants des machines automatiques, etc.

Les distributeurs déjà interdits dans certains secteurs

Aujourd’hui, on peut dire que les restrictions sanitaires n’ont pas eu d’impact sur les distributeurs automatiques au niveau des centres de santé et dans les stations-services. D’ailleurs, rien n’indique pour le moment que ce sera le cas.

De plus, les consignes concernant les machines à café pas cher ne sont pas explicites. Le ministère du Travail qui est l’organe vers lequel doivent se tourner toutes les entreprises n’a pas encore fait connaître sa position sur le sujet.

Cependant, le sort des distributeurs automatiques de café est bien connu dans certaines corporations. Les personnes travaillant dans des usines métallurgiques et dans des garages ne pourront plus avoir accès à ce service. Il n’y a pas que ces installations qui sont concernées puisque les fontaines d’eau manuelles sont elles aussi condamnées.

L’inquiétude de la Fédération nationale de la distribution automatique alimentaire est donc bien fondée puisque d’autres corps de métiers pourraient eux aussi se voir interdire l’accès aux machines à café.

Les mesures envisagées

La Navsa est très réaliste et comprend que beaucoup de choses peuvent se passer. La situation générée par le Covid 19 a créé des troubles sans précédent. Il faut donc attendre plusieurs mois avant que tout revienne à la normale et que les entreprises se remettent progressivement au café.

En effet, même avec une reprise subséquente des activités, rien ne garantit que la consommation de café va redécoller. De plus, le fait que certains partenaires fassent faillite n’est pas à exclure. Le personnel de ces nombreuses entreprises peut également décider de combler le vide en se dotant tout simplement de machines à café à usage domestique tel que la machine automatique de Melitta.

De leur côté, les gestionnaires de distributeurs de café ne restent pas inactifs. Plusieurs mesures sanitaires sont prises pour désinfecter les façades des distributeurs. Des enseignes ainsi que des spécialistes seront également déployés pour sensibiliser le personnel des entreprises sur la distance à respecter et l’utilisation exclusive de gobelets.

  • |